Rechercher
  • Chris le Farfadet

"Le Bûcher de la Pensée (Les Nouveaux Hérétiques)"

"Le Bûcher de la Pensée", Bois de Prunus (Les nouveaux hérétiques) Je me suis toujours demandé si j'étais né à la bonne époque, tellement j'ai l'impression de nager à contre courant de mon temps. Mais n'est ce pas juste ce monde que je n'arrive pas à comprendre? Car même au Moyen-Age, période que j'affectionne particulièrement, j'aurais certainement fini sur un bûcher comme hérétique, condamné pour hérésie et sorcellerie. A cette époque ,l’Église toute puissante, régnait grâce à la force et à la peur qu'elle insufflait pour faire que chacun suive le chemin qu'elle traçait selon sa propre vision du monde. En ce temps là le vocabulaire était : damnation, excommunication, enfer, purgatoire, inquisition, hérétique...Le temps a passé depuis. Des siècles...Mais la situation est la même. Seul le vocabulaire a changé, aujourd'hui on parle de cluster, pandémie, masque, incivilité, confinement, complotiste, police, contrôle, amende...mais le résultat est le même : un contrôle par la peur. Aujourd'hui ce n'est bien sur plus l’Église qui tire les ficelles, mais les gouvernements et les lobbys financiers, dont le seul dieu est l'argent. Aujourd'hui nous vivons dans un monde où les profits financiers prévalent sur la vie. Ce monde capitaliste qui devait être agité par un gros crack financier prévu de longue date par les experts a trouvé une solution pour se sauver. Une solution trouvé dans un coup de chance, une aubaine, en la personne d'un virus venu de Chine, s'approchant d'une grippe, en plus sévère, la COVID 19. Car comment ne pas voir dans cette "pandémie" le gros coup de poker qu'est en train de jouer le monde financier. Avant l'arrivé de ce virus, l'univers de la finance s’apprêtait à subir une crise dont l'ampleur aurait pu surpasser celle de 2008. Pour sauver le système capitaliste il aurait fallu réinjecter dans l'économie mondiale des milliards de milliards. Or l'on nous répétait qu'il n'y avait pas d'argent magique, que les caisses étaient vides et que le peuple n'avait qu'à continuer de se serrer la ceinture. Des mouvement contestataires commençaient à poindre un peu partout dans le monde. Alors comment distribuer des milliards pour sauver le modèle libéral sans avoir une révolte du peuple sur les bras ? La peur, la peur pour diviser, la peur pour régner...la peur. Ce virus arrive donc là au bon moment, nos dirigeants vont l'utiliser comme un levier pour faire basculer la totalité des peuples dans un sentiment de peur, qui les fera détourner le regard des vrais enjeux. Nos gouvernements à la solde des lobbys, vont pouvoir réinjecter tout l'argent nécessaire pour sauver l'économie, car même si des milliards ont été perdus durant la crise sanitaire ce sont des quantités beaucoup plus grandes qui seront réintroduites. Et sans parler des acquis sociaux et droit du travail qui seront balayés pour servir la cause. Complotiste ? non réaliste malheureusement. Le virus existe c'est certain, mais relativisons, la létalité qui est la sienne au vu du chiffre de la population mondiale est très infime. Ne pas comparer les maladies va t'on dire. Bien sur, mais quand même, regardons le reste. Vous pensez réellement que les gouvernements en ont quelque chose à faire de notre santé ? Combien meurent de faim chaque jour dans le monde ? Pensez-vous réellement que si ce virus était si dangereux que cela, toute activité n'aurait pas été arrêtée et que nos gouvernants ne seraient pas bien au chaud dans un abri stérile ? Pensez-vous réellement que si ce virus était si mortel , un simple morceau de tissus sur le visage l’arrêterait ? Ce masque que l'on nous impose est-il vraiment nécessaire ? N'est ce pas juste une façon de plus de nous faire vivre dans la peur pour nous diviser encore plus ? Ces masques inutiles au plus fort de l’épidémie car aucun stock, devenus recommandés quand stock il y a eu, et maintenant obligatoires alors que l'épidémie est au plus faible mais que les stocks sont eux en excédant. Ces masque qui sont devenus un commerce, qui fait que les personnes aux plus faibles revenus ne le changeront pas aussi souvent que ce qui est recommandé, pour quelle utilité du coup ? A tout ceux qui pensent faire preuve d'altruisme en portant un masque, combien réellement s’inquiètent du sort de leur voisin ? combien savent si leurs voisins arrivent à se nourrir à leur faim chaque jour ? combien étaient dans les rues pour demander plus de justice sociale afin que tout un chacun puisse vivre décemment ? Combien se nourrissent chaque jour des produits de merde que nous fournissent les industries agro-alimentaires? combien sont exposés aux ondes chaques jours ? Combien sont exposés à la pollution de l'air ou de l'eau ? ...Car si le seul acte citoyen prévalant pour faire que le monde soit meilleur est le fait de porter un masque nous ne somme pas prêt de voir le début d'une esquisse de celui-ci. Ne voyez-vous pas que l'on nous manipule pour mieux nous diviser ? les pro-masque contre les anti-masque, les blancs contres les noirs, les hommes contres les femmes, les jeunes contre les personnes âgées...diviser pour mieux régner. Arrêtons de nous diviser, respectons les peurs de chacun, les opinions de chacun, mais ne nous laissons pas manipuler par cette oligarchie capitaliste et leurs médias de propagandes. Et ce avec l'aide de médecins et spécialistes en tout genre à la solde de Big Pharma et consorts qui viennent hanter les plateaux télé pour déverser des propos alarmistes à l'aide de chiffres et graphiques dans tout les sens, afin de nous perdre dans les limbes du savoir, nous pauvres mortels. Tout comme le faisaient les curés avec leurs messes en latin que seul les nobles et cléricaux pouvaient comprendre. Leurs seul but étant de nous soumettre afin que toujours les même fassent des efforts alors que les autres n'en feront pas. Une chose est certaine c'est que aujourd'hui plus que jamais je me sens comme un hérétique et que les odeurs nauséabondes des bûchers emplissent l'air car quiconque ne pense pas comme nos dirigeants le souhaitent, est traité de complotiste au mieux, au pire de mentalement déficient comme certains l'affirment et devra être jugé pour crime contre l'humanité comme j'ai pu le lire dans un commentaire. Alors oui je suis un de ces nouveaux hérétiques car je ne crois pas en la pensée unique, j'aime ma liberté de penser autrement, et jamais je ne me soumettrai et ne jurerai allégeance à cette oligarchie capitaliste. Alors si je dois être brûlé alors soit, mais je le serais en homme libre. Car la mort fait partie de la vie, lorsque l'on naît l’on sait que l'on devra mourir, ce qui compte c'est ce que l'on fait du laps de temps qu'il y a entre ces deux moments, et cela s'appelle vivre, et non survivre. Et je vis chaque jour pour contribuer à laisser un monde meilleur à nos enfants, j'ai plusieurs combats dans lesquels je suis engagé, et qui rythment ma vie, et où la soumission et la peur n'ont pas leurs places. Un hérétique.




1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout