Rechercher
  • Chris le Farfadet

"Le plastique c'est dramatique"

« Le plastique c’est dramatique »

Bois de Pin Parasol, 2020

Complainte de la tortue de mer

Le plastique c’est fantastique,

Le jeter n’importe où, complètement fou,

C’est une question de respect, pensez à trier vos déchets.

Pensez à ceux qui doivent vivre avec !

L’Humain descend du singe mais il doit aussi avoir un lien de parenté avec les porcs. Ce qui est loin d’être flatteur pour les porcins.

L’Humain détruit souvent tout ce qu’il touche. Il n’est pas stupide, quoique l’on puisse douter de son intelligence parfois. Non l’Humain est cupide, égoïste et sale. Il se prend pour le roi du monde, et ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Capable du meilleur comme du pire.

Il détruit petit à petit son seul habitat possible. Ah dans sa petite maison et sa petite voiture, il faut que ça brille, que tout soit bien rangé, propre et bien désinfecté. Mais sorti de ces espaces réduits et privés, il n’a que faire de l’environnement qui l’entoure.

Peu importe, il n’a pas à y vivre lui. Il n’y est que de passage.

Alors pourquoi y faire attention ? Pourquoi ne pas y déverser toutes les merdes que notre société de consommation de masse produit , et dont il ne veut pas chez lui ?

Peu lui importe si cela gène et est nuisible pour des milliers d’espèces animales et végétales. L’Humain n’a déjà pas de considération pour ses semblables, alors pourquoi en aurait-il pour ce qu’il pense être des sous-espèces par rapport à lui ?

L’Homme, produit, trop, beaucoup trop. Notre société du consommable et du jetable ajouté à la cupidité de l’Homme, fait que notre environnement est saturé de déchets.

Certains de ces déchets sont dégradables rapidement. Mais c’est loin d’être le cas pour tous. Notamment les déchets à base de plastique.

Comme les bouteilles plastiques par exemple. Totale aberration écologique mais qui rapporte apparemment aux industriels. Et dont l’État soutient le maintien et le favorise même. J’en veux pour preuve l’exemple de l’Ariège, où la SMDEA, syndicat des eaux et organisme d’État, qui préfère distribuer chaque année des milliers de bouteilles plastiques d’eau minérale aux habitants de certains secteurs, plutôt que de faire les travaux nécessaires pour que tout un chacun ait accès à l’eau potable en toute circonstance. Et ce n’est sûrement pas un cas isolé. Une Honte.

Tout ces déchets se retrouvent ensuite aux bords des routes, en montagnes, dans les arbres, dans les prairies, dans les forêts, dans les cours d’eau,...et enfin dans les mers.

Les mers et océans sont tellement touchés par ce fléau, que ces tonnes de déchets plastiques se sont agglomérés et forment aujourd’hui ce que l’on appelle le sixième continent.

L’Homme crée, oui mais il crée des nuisances terribles, il crée la mort.

Car ces plastiques se retrouvent ingérés par des animaux qui meurent étouffés ou mutilés, ils empêchent le bon développement des plantes et polluent les sols par leurs composants chimiques.

L’Homme jette ces déchets plastiques n’importe où,

Ceux ci finissent par se retrouver dans les mers et océans,

Les poissons mangent le plastique,

L’Homme mange le poisson.

Gagnons du temps, mangeons directement le plastique,

La Nature respirera bien mieux.

Avec un peu de chance, les pollueurs s’étoufferont avec, et l’Humanité ne s’en portera que mieux.













4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout